Accueil » Archives par catégories

Archives par catégories

Soyez dingues ! lisez du Dirty Realism

Le Dirty Realism en dix livres : Le terme sensationnaliste n’était finalement qu’un grand coup de marketing selon certains auteurs. Terme né dans la revue littéraire de la maison d’éditions Granta dans les années 70, ce mouvement se veut être un écho de tout ce que l’on peut trouver de plus dérangeant et désenchantés dans notre quotidien. Ce fut un mouvement …

Lire la suite »

Mark SaFranko – Incident sur la 10e avenue

Enfin le retour de Mark SaFranko, après quatre romans publiés chez 13e note (Putain D’Olivia, 2009 ; Confessions d’un loser, 2010 ; Dieu bénisse l’Amérique, 2011 & Travaux forcés en 2013) ainsi qu’une pièce de théâtre publiée chez E-Fractions (Minable, 2013), nous étions assez craintifs quant à l’avenir de cet auteur dans notre hexagone. Et pour cause, 13e note qui …

Lire la suite »

Mark SaFranko – Minable

Mark SaFranko est un auteur multi facettes, alternant le roman noir, le « dirty realism » des aventures de Max ZaJack, des romans plus « classiques » et des pièces de théâtre, il est boulimique de travail et constant dans la qualité de ses œuvres. Largement influencé par H.Miller, Céline, Djian, John et Dan Fante, il privilégie l’efficacité du dialogue …

Lire la suite »

J’aurais toujours Paris – Mark SaFranko

J’aurais toujours Paris* Par Mark SaFranko        J’ai écrit l’essai ci-dessous pour un journal — le New York Times ou le Guardian – il y a quelques temps. Je l’ai laissé dans mon tiroir jusqu’à maintenant. L’arrêt temporaire d’activité de mon éditeur, 13e Note Éditions, rend les sentiments qui y sont exprimés encore plus poignants. Sans 13e Note Éditions, je …

Lire la suite »

Mark SaFranko – Putain d’Olivia

Putain d’Olivia est le livre de l’obsession. Comment une relation peut devenir une drogue, avec une véritable dépendance aussi bien mentale que physique. Comment cette relation peut devenir le pire poison du monde lorsqu’elle ne marche plus mais que par dépendance on est incapable de s’en défaire. Comment peut-on avoir aussi peu d’estime pour soi et se rabaisser à ce …

Lire la suite »

Mark SaFranko – Dieu bénisse l’Amérique

Max Zajack, alter ego de Mark SaFranko, a une vie bien remplie, mais surtout, tout comme son créateur, il a eu une enfance. Dieu bénisse l’Amérique parle de cette enfance. De ce fils d’immigré polonais, de la misère de son quartier, de son apprentissage souvent douloureux de la vie. Cette enfance va forger le caractère de Max. Il s’agit aussi …

Lire la suite »

Powered by keepvid themefull earn money