Accueil » Actualité » Xulia Vicente – Élisa & Marcela
Xulia Vicente Élisa et Marcela couverture

Xulia Vicente – Élisa & Marcela

 

Au détour des couloirs froids d’un couvent de la Galice, deux jeunes filles se rencontrent. Dans cette Espagne du début du XX siècle, leur relation fusionnelle interpelle, et rapidement dérange.
Elles s’appellent Élisa et Marcela, et aujourd’hui Xulia Vicente raconte leur histoire, au travers d’une bande dessinée marquée par la douceur et l’humilité.

En se basant sur les quelques documents, coupures de journaux et autres témoignages rescapés de cette époque, l’autrice ébauche par petites touches la vie de ces deux femmes, qui vont braver les conventions et les interdits pour vivre leur amour.

Xulia Vicente Élisa et Marcela image

Tout commence au cœur de La Corogne, lorsque Marcela, toute nouvelle étudiante, tombe nez à nez sur Élisa. Immédiatement, un lien se crée, qui va naturellement se renforcer au fil des jours passés ensemble. Mais une telle proximité est très mal vue, et voisins et parents s’y opposent avec violence, allant jusqu’à séparer le couple de plusieurs centaines de kilomètres.

Dans l’espoir de vivre enfin tranquillement, Marcela se travestit en homme, afin de se marier avec sa compagne. Malheureusement, les foules se déchainent de nouveau, les journaux s’emparent de l’affaire, en font choux gras. On se scandalise de ce « mariage sans homme »… à tel point que les amantes se voient contraintes de fuir au Portugal, de s’exiler pour échapper à ce flot de hargne aveugle.

Xulia Vicente Élisa et Marcela

Xulia Vicente se sert de nuances distinctes et douces pour nous guider au travers des ellipses temporelles et des différents lieux, nous plongeant directement dans le combat mené par Élisa et Marcela : celui de s’aimer, tout simplement.
Elle laisse volontairement des zones d’ombres dans cette adaptation libre, qui laissent place à l’imagination et n’enserrent jamais les protagonistes dans un quelconque carcan. À nous, lecteurs est lectrices, de compléter le récit, de faire nos propres recherches. Et surtout, de partager cette histoire, cette lutte encore tristement d’actualité dans de nombreux pays.

En effet l’union d’Élisa et Marcela, date de 1901, et est considéré comme étant le premier entre deux femmes en Espagne, soit il y a tout juste un peu plusse cent ans…

Aujourd’hui, les personnes LGBTQIA+ se heurtent toujours à des murs dressés par les préjugés moraux et religieux, sont harcelé·es, menacé·es par des flots de haine gratuite. En réalisant cette bande dessinée féministe, mêlant biographie et fiction, Xulia Vicente apporte sa pierre à l’édifice de la prise de conscience. Car c’est un combat rythme encore le quotidien de milliers d’individus : celui de la quête de liberté et d’égalité pour toutes et tous, quelque soit le genre ou l’orientation sexuelle.

Les Aventuriers de L’étrange 
32 pages
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Il a fallu apprendre à lire dans le noir Vincent Lafaille

Vincent Lafaille – Il a fallu apprendre à lire dans le noir

Dans le livre de Vincent Lafaille, intitulé Il a fallu apprendre à lire dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money