Accueil » Actualité » Bénédicte Heim – L’Inamour

Bénédicte Heim – L’Inamour

Cellule familiale typique composée des parents et de leurs trois enfants, vivant dans un quartier pavillonnaire. Père tyrannique, aux mots qui coupent et déchirent, dominant de son implacable pensée sa femme et ses gosses. La mère s’efface et devient l’ombre d’elle-même, craignant les colères acides de son époux et essayant du mieux qu’elle peut d’en protéger son fils Constantin. 

Petit dernier de la fratrie, celui-ci possède une sensibilité exacerbée doublée d’une grande intelligence émotionnelle. Considéré comme « raté taré », honteux et inapte par son père, il grandit déconnecté de tout, enfermé au sein de ce foyer toxique. Le jeune garçon ne va pas à l’école, ne joue pas avec les autres gamin·es de son âge et doit essuyer quotidiennement le venin du « monstre » qui prend un malin plaisir à le rabaisser encore et encore.
Parfois, Constantin peut s’échapper et laisser vagabonder son esprit, à l’abri entre les branches d’un arbre, sous la tranquille surveillance de sa sœur Mano. La douce Mano, qui dévore pour remplir le vide de son cœur, elle aussi victime du climat despotique sévissant jusqu’au plus profond d’elle-même. 

j’ai pas d’amour aucun amour pour moi j’en ai que pour les autres qui en veulent pas je mérite aucun amour personne a besoin de moi tout le monde a besoin d’être soulagé de moi je suis la joie de personne personne est content que je sois né que je sois vivant personne sait pourquoi je suis là je sers à rien qu’à faire des emmerdements je sers à rien je ressemble à personne personne se reconnaît en moi je fais peur à tout le monde je fais honte et peine à tout le monde je suis la tristesse et le silence de maman

En faisant éclore la voix fébrile de Constantin, Bénédicte Heim déroule le fil dramatique, viscéral, celui d’une enfance bousillée. Écrit comme en un seul souffle, sans coupure ni artifice, L’Inamour prend aux tripes, tord et vibre. Les émotions frappent de plein fouet, l’hypersensibilité épidermique du narrateur éclate en un flot de mots, chacun faisant sens et entrant en résonance avec le récit de façon presque douloureuse.
L’on partage la férocité de sa colère, la découverte d’un amour qui le bouleverse et le trouble, la violence de son impuissance, son envie de disparaître avalé par la lune. 

La terrible figure paternelle cristallise à elle seule la noirceur et la perversité cruelle de ceux qui pensent détenir la vérité et qui s’acharnent à ravager à tout prix les herbes folles, les esprits autres. Habitué à être traité comme de la vermine, le petit garçon tisse sa propre armure intérieure à l’aide de mots iridescents, contrecarrant les épines empoisonnées dont son père veut hérisser son âme. 

Porté par une langue riche et vivante, pressée de raconter le dedans, L’Inamour raconte la lutte pour survivre aux ruines d’une famille détruite et explore l’intime avec délicatesse. Avec ce roman, Bénédicte Heim nous offre une expérience de lecture unique transcendée par une fureur éclatante qui coupe le souffle et serre le cœur. 

et dans ma nuit je dors pas je fais des tressages de mains l’invente des rencontres de regards je fais des corps qui se serrent qui serrent la nuit entre leurs bras des yeux qui s’embrassent des lèvres de flammes qui brillent des lèvres d’artifice qui rient des lèvres de douceurs qui voyagent des yeux d’Amérique qui dansent des corps de chats qui s’en vont des mains de chanvre qui rêvent des cheveux noirs qui courent des pulls violets des robes rouges qui se gonflent de vent

Quidam éditeur
164 pages
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Merveilleuse nature

Précieuse nature

Il n’y a pas d’âge pour les prises de conscience, pour apprendre et pour partager sa sensibilité face à la magie de la nature. Les Merveilles et L’Eau ont beau être deux albums jeunesse, ils sont à mettre en toutes les mains pour raviver l’espoir et nous rappeler que nous avons toutes et tous un rôle à jouer dans la préservation de la Terre, grand·es comme petit·es !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money