Accueil » Actualité » Jean-Philippe Cazier – Vous fermez les yeux sur notre colère
Vous fermez les yeux sur notre colère Jean-Philippe Cazier

Jean-Philippe Cazier – Vous fermez les yeux sur notre colère

Après des élections qui auront prévu le pire, nous avons besoin de se remobiliser dans les luttes contre toutes les oppressions. Dans Vous fermez les yeux sur notre colère, Jean-Philippe Cazier donne à voir les dernières manifestations et mobilisations de 2020 et 2021. Des luttes des sans-papiers et antiracistes aux luttes contre les meurtres homophobes, ce livre propose des photographies qui ne montrent que des visages, des corps en luttes parfois joyeux, en liesses et d’autres fois concentrés et déterminés. Jean-Philippe Cazier est poète, philosophe et chroniqueur pour le site Diacritik. Il a proposé sur ce site des reportages photographiques sur les mobilisations politiques qui se sont tenues à Paris. Ce livre nous permet de voir ce travail où le regard du photographe s’attarde sur les êtres luttant plutôt que sur une illustration de la violence que subissent les manifestant-e.s.

Vous fermez les yeux sur notre colère Jean-Philippe Cazier
©Jean-Philippe Cazier, Vérité et justice pour Adama Traoré, Paris, 2020

Cette violence n’apparaît pas dans les photographies de Jean-Philippe Cazier. Nous voyons même parfois des scènes de joie, des visages souriants, des corps dansants, heureux de lutter, de montrer leurs déterminations. Il y a bien sûr aussi les visages graves, concentrés sur ce que représente la lutte et la colère exprimée. Mais il n’y a pas ces images auxquelles nous nous habituons trop facilement, où la police réprime violemment les manifestations, les fumés de bombes lacrymogènes, les coups de pieds, les flash-balls et autres armes « non-létales » qui tiennent en joue des manifestant-e.s le plus souvent pacifiques. Le lecteur retrouvera cette violence dans le texte qui clôt Vous fermez les yeux sur notre colère. C’est un texte court qui donne la parole à un jeune migrant racontant toutes les violences que sous-entendent les images de Jean-Philippe Cazier.

Vous fermez les yeux sur notre colère Jean-Philippe Cazier
©Jean-Philippe Cazier, Pour la PMA pour tous.tes, Paris, 2021

Depuis longtemps déjà, on veut museler les manifestations, les réduire au silence, le poète-photographe montre les luttes sans laisser de fioritures stylistiques. La photographie est souvent le plus neutre possible, ne montrant que les visages et les corps de celleux qui manifestent et aussi parfois celleux qui ne peuvent plus manifester. Jean-Philippe Cazier ne cherche pas à magnifier ou à manipuler les clichés qu’il saisit, il illustre avec un regard profondément respectueux cette colère que l’on voudrait étouffer, réduire à néant pour que l’idée même d’oppression n’est jamais existé. Mais la colère est trop forte chez celleux qui la vivent et par tous les moyens, il faut la montrer, lui redonner son caractère profondément humain. Jean-Philippe Cazier participe au rétablissement de la dignité de la lutte en montrant la beauté qui se loge dans les combats actuels.

Vous fermez les yeux sur notre colère Jean-Philippe Cazier
©Jean-Philippe Cazier, Soutien à Danièle Obono contre le racisme de Valeurs actuelles, Paris, 2020

Les Éditions Lanskine n’éditent pas habituellement autre chose que de la poésie. Qu’est-ce qui poussent une maison d’édition à proposer un livre de photographie hormis par fidélité au travail d’un écrivain ? Il faut voir ce livre comme autre chose qu’un livre de photographie. Vous fermez les yeux sur notre colère est une œuvre politique qui redonne du sens au regard que l’on porte sur les luttes qui vont devoir se faire plus fortes dans le chaos politique que nous vivons. Jean-Philippe Cazier ne montre pas les vedettes des mouvements de lutte. Quand il photographie une personnalité éminente des luttes décoloniales, il ne la cite pas, laissant sur le même plan chaque être humain. Il permet à toustes de s’exposer libre et en colère sur sa photographie, libre avec une colère que personne ne doit masquer ou ignorer parce qu’elle permet d’espérer de véritables évolutions, de permettre que les perceptions changent sur les personnes opprimé-e.s.

 

Éditions LanskineVous fermez les yeux sur notre colère Jean-Philippe Cazier

144p

Adrien

 

 

 

Photo de couverture : ©Jean-Philippe Cazier, Vérité et justice pour Adama Traoré, 2020, Paris

À propos Adrien

Passionné de poésie contemporaine et attaché à l'écriture sous toutes ses formes, engagée ou novatrice.

Vous aimerez aussi

Anne Simon L'institut des Benjamines couverture

Anne Simon – L’institut des Benjamines

Avec L’institut des Benjamines, Anne Simon continue de développer l’univers du Marylène, pays imaginaire marqué par les prises de pouvoirs et les dirigeant·es, mais surtout par leur grandeur et leur décadence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money