Accueil » Fantasy/SF » Le projet Starpoint – Marie-Lorna Vaconsin
Starpoint

Le projet Starpoint – Marie-Lorna Vaconsin

Premier tome d’une trilogie se réclamant de Pullman, Dabos ou Verne, Le projet Starpoint est pressenti comme le succès jeune adulte fantastique de l’année. Promesse d’un univers néo-steampunk à la française mêlant physique quantique, filins de cuivre et oranges bleues, Le projet Starpoint est ambitieux. Peut-être trop ?

Rentrée de seconde, Pythagore arrive deux semaines en retard à cause d’une sale gastro. Et commence avec un cours donné par sa propre mère, risée du lycée. Tout ça pour découvrir que sa meilleure amie de toujours est absente, et qu’elle serait copine avec une nouvelle fille. Hautement improbable Quand elles arrivent enfin, Pythagore n’en revient pas de la complicité déjà très forte entre Louise et Foresta, mais remarque également qu’elles manigancent et se comportent de manière inhabituelle. Rapidement, alors que Louise tente de maintenir un semblant de relation normale, Pythagore laisse tomber face au caractère imprévisible de Foresta. Un soir pourtant, Foresta vient chercher Pythagore : Louise a disparu, elle a besoin d’aide. Pythagore découvre alors effaré l’existence d’un monde superposé au nôtre, vibrant à une fréquence distincte. Un monde auquel on accède par l’ « angle mort » des miroirs et où les oranges sont bleues. Initié par Foresta, qui vient de cette seconde réalité, Pythagore va devoir retrouver Louise, concilier les deux mondes et éviter de tomber amoureux de Foresta. Et le plus simple n’est pas celui qu’il n’y paraît.Starpoint orange

Dans cette seconde réalité, Foresta et ses amis tentent majoritairement de devenir Géographes. Ces derniers étudient le monde dans lequel ils résident, composés de différents territoires, plus ou moins stables selon les forces élémentaires et magnétiques. Pythagore découvre ce monde juste avant l’événement le plus important de l’année : la bataille de l’Empoing. Tous sont à cran et pour rajouter de la tension dans ce second monde, des cadavres de femmes décapitées sont rejetés par la mer, laissant craindre une attaque de gangs rebelles.

Et dans le monde « réel », ce n’est pas mieux : Jordanie l’embrasse, sa mère a un comportement encore plus étrange, Foresta et lui rencontrent le descendant du baron sanglant Gilles de Retz, sans oublier la cerise sur le gâteau, le coma du père de Pythagore, chercheur en physique quantique, ne serait peut-être pas si accidentel. Bref, un long sac de noeud à démêler au long des trois tomes à venir.

Le projet Starpoint est dense. Sûrement un peu trop pour être maitrisé. Tout comme Pythagore qui découvre une seconde réalité, on se sent un peu déphasé à la lecture. L’écriture est rythmée mais nous perd en partie dans la construction du second monde. Pour un univers de géographes, on attendrait une cartographie détaillée permettant de situer les continents et territoires. D’autant plus que l’auteur évoque de nombreux lieux, des phénomènes aussi intriguants que des courants bleus luminescents. Malheureusement, on se concentre plus sur les relations entre les personnages. Personnages qui sont bien souvent stéréotypés. On regrettera d’ailleurs le passage quelque peu halluciné – volontairement et involontairement – des jeunes vierges courant nues dont le sang sera bu par un méchant homme.

En résumé, La Fille aux cheveux rouge, ce premier tome, est une bon projet mais reste encore un peu fouillis. Si certaines choses, notamment le complot insoupçonné, le rôle du père et – par pitié, pas cela – l’histoire d’amour inutile, sont prévisibles, le tout reste prometteur. L’histoire, très riche, donne envie de poursuivre pour mieux cerner les deux mondes et voir où tout cela mènera.

Starpoint couverture

Editions La Belle Colère,
372 pages,
Aurore.

À propos Aurore

Vous aimerez aussi

Vellitt Boe

Kij Johnson – La quête onirique de Vellitt Boe

Kij Johnson est une écrivaine américaine, autrice de deux romans et d’une cinquantaine de nouvelles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money