Accueil » Archives par catégories

Archives par catégories

Carys Davies – West

West est le premier roman de l’auteure anglaise Carys Davies, après deux recueils de nouvelles, inédits en France. Elle a remporté le Frank O’Connor Award en 2015 et de nombreux autres prix pour ses nouvelles et son premier roman. John Cyrus Bellman, veuf, père d’une fille, Bess, n’a qu’une idée en tête. Dans le journal, il est fait mention de …

Lire la suite »

Max Porter – Lanny

Enfin ! Max Porter nous avait percuté en plein cœur avec son premier roman, La douleur porte un costume de plumes ». Un premier roman qui prenait nos tripes jouait à la corde à sauter avec puis nous rendait le tout dans un désordre quasi chaotique, mais révélant l’importance de l’essentiel et l’importance du mot dans notre vie quotidienne. Ce …

Lire la suite »

Top 5 #Ted

2017 reste une année en dent de scie, il y a eu de belles surprises, et des déceptions, de l’inattendu et du sans saveur. Mais dans ce lot de livres édités cette année, il y a tout de même CINQ textes qui sortent du lot ! Alors attention, il s’agit d’un classement purement subjectif, en tout modeste lecteur que je …

Lire la suite »

Entretien avec John Wray ( Les accidents, ed. Seuil)

Bonjour John Wray, pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas, pourriez-vous nous parler un peu de vous ? Votre parcours et comment êtes vous devenu écrivain ? J’ai grandi dans une ville industrielle sensible, en récession économique dans le nord de l’État de New York. Je suis le fils de deux scientifiques, un d’Autriche et un de Californie. Je …

Lire la suite »

John Wray – Les accidents

Le problème quand l’on ne fait que des articles sur des romans qui nous ont plu, en prenant le parti de laisser les critiques négatives aux autres, est que lorsque nous tombons sur « Le » roman, celui qui va vous marquer toute l’année et bien plus encore, ou que vous allez citer régulièrement comme bouquin à lire absolument à …

Lire la suite »

John Hawkes – Innocence in extremis

“Au cours de l’été 1892, et à cette époque l’oncle Jake avait tout juste atteint l’âge de douze ans, son père décida que le moment était venu de retourner en France avec son orgueilleuse famille. Sa maisonnée reflétait alors parfaitement l’esprit des Deauville, composée comme elle l’était de ses trois jeunes fils et de leur petit frère, encore un bébé, …

Lire la suite »

Frédéric Lordon – D’un retournement l’autre

Comédie sérieuse sur la crise financière. En quatre actes, et en alexandrins. On connaît Frédéric Lordon comme un sociologue, un économiste atterré et un nuit deboutiste engagé contre la réforme du Code du Travail. Ce personnage public est parfois vu comme peu accessible pour ses lecteurs, par ses auditeurs non-initiés aux concepts de la socio-économie à qui il arrive d’infliger …

Lire la suite »

Max Porter – La douleur porte un costume de plumes

« La douleur porte un costume de plumes » est le premier roman d’un tout jeune auteur, Max Porter. Editeur pour la maison d’éditions Granta en Angleterre, Max Porter ose franchir le pas de l’écriture et a composé sur le deuil très certainement un des livres le plus original qui soit traitant de ce sujet. « Il y avait une …

Lire la suite »

Clayton Lindemuth – Une contrée paisible et froide

Bittersmith, Wyoming, 1971 « Je mate Jeanine, une serveuse bandante qui bosse de l’autre côté de la rue ; deux ans que je me dis qu’un de ces jours, je la servirais volontiers sur ce bureau. » Ouverture sur un shérif, soixante-dix ans passés, à la veille de sa retraite, un shérif qui en a vu beaucoup, mais qui est …

Lire la suite »

Dan Fante – Point Dume

Dan Fante revient avec un polar, habitué aux frasques obsessionnelles et éthyliques de son alter-ego littéraire Bruno Dante, publié chez 13e Note, l’auteur mise sur son renouveau et en profite pour débarquer chez Seuil avec un polar qui pourrait amorcer un virage intéressant pour ce dernier. JD Fiorella est le fils d’un scénariste hollywoodien, ancien alcoolique, ancien détective privé à …

Lire la suite »

Interview Traducteur: Nicolas Richard

A l’occasion de la sortie de « Fonds Perdus », l’excellent dernier méfait de Thomas Pynchon, j’ai eu l’occasion de poser quelques questions à Nicolas Richard, le traducteur du dernier Pynchon qui avait aussi traduit son livre précédent « Vice caché ». Traducteur de la même trempe que Christophe Claro ou encore Nathalie Bru, son nom, pour ma part, suffit …

Lire la suite »

Petr Ginz – Journal (1941-1942)

1941. Prague accueille en son sein un étrange petit garçon. Petr Ginz, adolescent juif âgé de quatorze ans, transpose dans un journal ses créations. Poèmes, dessins, références, chaque support semble approprié à donner naissance à son imagination débordante. Seulement cette imagination là sue la réalité extérieure. Sa ville se transforme petit à petit en ghetto, et sous l’œil attentif du …

Lire la suite »

John Irving – A moi seul bien des personnages

Miss Frost pivot de ce roman de John Irving, tourment de Bill qui révélera bien des facettes de sa trouble personnalité. Bill troublé par ses béguins « Contre nature » pour certains hommes et jeunes hommes, par son attirance pour des femmes matures aux petits seins. Enfance et adolescence d’un enfant en quête identitaire, qui se cherche et se découvre …

Lire la suite »

Powered by keepvid themefull earn money