Accueil » Caroline (page 2)

Caroline

Chroniqueuse

Victoria Ocampo – Le Vert Paradis et autres textes

Victoria Ocampo Le Vert Paradis et autres textes

Victoria Ocampo jongle ainsi entre plusieurs langues, leurs sonorités et leur sens selon le fil de ses souvenirs. Comme Proust, qu’elle admire, elle savoure ces instants de nostalgie inoubliables qui l’ont marquée et qui ont grandement participé à modeler la femme de lettre et figure essentielle de la ville intellectuelle argentine qu’elle a été. Dans Le Vert Paradis se glisse imperceptiblement les contours d’une autre silhouette, celle d’un homme qui touche sa sensibilité avec la même force que la fait la plume de Racine : celle de Thomas Edward Lawrence.

Lire la suite »

Jonctions imaginaires

Le Roi ensommeillé et Moi Edin Björnsson, deux albums aux teintes hivernales, bleutées, qui nous font voyager à la lisière des temporalités, brouillant délicieusement les frontières entre réel et imaginaire.

Lire la suite »

Brian Hughes – Des Carillons quand tu meurs

Des Carillons quand tu meurs Brian Hughes

Expérience unique en son genre dépourvue de narrateur omniscient, où l’on découvre les personnages au travers de leurs écrits et de leurs différents points de vue convergeant vers un seul fait, ce récit égrène en effet certaines des passions de son auteur comme l’olympisme ou la menace latente du nucléaire.

Lire la suite »

Marion Jdanoff – Baguenaudes

Marion Jdanoff Baguenaudes

Approche spontanée, intimiste des horizons charnels et amoureux, Baguenaudes est un ouvrage à la fois libérateur et luxuriant aux aspérités tour à tour minérales et volcaniques.

Lire la suite »

Tamta Mélachvili – Merle, merle, mûre

Tamta Mélachvili Merle, merle, mûre

Mais alors que la quinquagénaire récolte les précieux fruits, elle manque de tomber du haut de la falaise en plein dans les eaux déchainées du fleuve… Après qu’elle ait frôlé la mort, Étéri voit son quotidien bouleversé en un clin d’œil : elle, avant si calme et réfléchi, se lance à corps perdu dans une relation passionnelle avec son livreur, alors que le fil de ses pensées hantées par le souvenir des défunts et la crainte de sa propre fin.

Lire la suite »

Caroline Nasica – 5, rue du boucan

Caroline Nasica 5, rue du Boucan

De son trait reconnaissable, lâché et ultra dynamique, Caroline Nasica continue de raconter les jeunes vingtenaires et trentenaires d’aujourd’hui avec beaucoup d’humour et de justesse. 5, rue du boucan c’est les soirées qui partent en vrille et les embrouilles, mais c’est surtout un beau condensé de sororité et de bienveillance !

Lire la suite »

Feux intérieurs

Copeaux de bois et Charbon /Coal, deux livres mouvants, vivants, écrits par deux femmes évoluant dans des sphères et des époques différentes mais riches du même travail des mots et de leurs rugosités poétiques. À trente ans, l’autrice Anouk Lejczyk décide de manier la tronçonneuse aussi bien que la plume lors d’un stage d’apprentie bûcheronne. Entourée de personnes de tout …

Lire la suite »

Voyages intérieurs

Qui sommes nous, nous autres individus, êtres sensibles parfois engloutis par des vagues d'émotions ? Introspection et vulgarisation sont au programme pour tenter de démêler tout cela, avec le roman graphique et autobiographique Sur le bout des doigts et Émotive, une BD de développement personnel bienveillante et bourrée d'humour. 

Lire la suite »

Kevin Chen – Ghost Town

On pourrait dire que ce roman se déroule au final comme l’existence, sans début ni fin, jalonné de rencontres et sillonné de regrets. On se laisse porter par le ressac des mots de Kevin Chen, sous lequel affleurent la quête de liberté, la peur du rejet, les traumas latents, mais également l’amour et ses facettes les plus éclatantes ou les plus terribles.

Lire la suite »

Magius – La Méthode Gemini

Dans cette autopsie jubilatoire de la violence, Magius dissèque minutieusement les dépravations de ces hommes avides d’argent et de pouvoir, tout en détaillant le fonctionnement hiérarchique des mafias italiennes, ces « familles » dictant leurs propres règles tout en suivant un code d’honneur rigoureux et impitoyable

Lire la suite »

Ce qui nous touche

L’amitié peut revêtir bien des formes, réunissant parfois des êtres que tout oppose, se moquant du classement des espèces ou des années qui passent. Célébrant les liens qui nous unissent aux autres, Jim et Plein Ciel explorent également le deuil et les souvenirs, tout ce qui nous touche et qui reste ancré à jamais dans nos mémoires. 

Lire la suite »

Agata Tomažič – Frapper le ciel

Avançant en parallèle, sans jamais se croiser et sans porter d’intérêt pour leurs univers respectifs, Metod et Ožbej incarnent à eux seuls l’ère analogique et numérique, l’ancien et le nouveau monde. Dans Frapper le ciel, Agata Tomažič dessine au travers de ces deux hommes opposés en tout point, la satyrique d’une société scindée en deux.

Lire la suite »

Patates et champignons

Petite sélection automnale et pas piquée des hannetons, comportant entre autres des essais scientifiques sur pommes de terre et des champignons psychoactifs. Alors, bon appétit !  On ne va pas se mentir, les actualités sont plutôt moroses. Heureusement qu’au milieu de tout cet amas de nouvelles tristounettes brille une oasis drolatique aux doux reflets incongrus, un bijou d’humour absurde portant le …

Lire la suite »

Anna Dubosc – Koumiko

Sobrement intitulé Koumiko, ce roman d’Anna Dubosc saisit et rassemble les fragments d’une pensée qui s’effrite. Son verbe est rapide, frontal, d’une honnêteté sans fard qui percute et où se fait ressentir l’urgence d’immortaliser l’entièreté disloquée de sa mère, sa présence parfois contraire à tout ce qu’elle a toujours incarné.

Lire la suite »

Hideyasu Moto – Une Chouette vie

Frôlant l’imaginaire punk par l’acidité des thématiques abordées et par la patte graphique lâchée, ce manga mêle irrévérencieux et fausse candeur pour une ambiance subtilement dérangeante.

Lire la suite »

Alice Ceresa – Bambine

En disposant les fillettes au cœur de son récit, elle dresse le portrait sans fard d’un corps domestique commun, bouffi de dictats préconçus et de désillusion. Avec un recul extrêmement analytique où l’on sent poindre une ironie farouche, elle dissèque avec flegme le quotidien cloisonné de ces deux protagonistes, de leur petite enfance à leur adolescence.

Lire la suite »

Marco Quadri – Bottleneck

En jouant avec les ondulations invisibles de cette fatalité étendant son ombre inéluctable sur les hommes et les femmes, Marco Quadri signe ici un ouvrage au charme magnétique, mystérieusement décalé et atypique.  

Lire la suite »

Powered by keepvid themefull earn money