Accueil » Poésie (page 4)

Poésie

Michèle Métail – Le paysage après Wang Wei

Wang Wei Paysage Michèle Métail

C’est un livre travaillé depuis 2011 que Michèle Métail publie aux éditions Lanskine. Le paysage après Wang Wei reconstitue à travers « vingt vues à traits superposés » un dialogue avec le poète et peintre chinois né en 701, qui exerça durant la période Tang. Michèle Métail est une figure importante de la poésie expérimentale, à la fois visuelle et …

Lire la suite »

Format Américain l’intégrale : Entretien avec Franck Pruja

Format Américain couverture

À l’occasion de la sortie de Format Américain – l’intégrale, regroupant les titres de la collection dirigée par Juliette Valéry, au sein de l’association Un bureau sur l’atlantique dirigée par Emmanuel Hocquard, nous avons posés trois questions à l’éditeur Franck Pruja. Il nous a généreusement répondu, apportant un éclairage sur la poésie américaine et les relations avec la France.   …

Lire la suite »

Emmanuèle Jawad – Interférences

Interférences Emmanuèle Jawad

La première photographie qui ouvre Interférences se situe sur l’île Batailleuse non loin de la maison Julien Gracq à Saint-Florent-le-Vieil où Emmanuèle Jawad fut en résidence pour concevoir ce livre. Il n’y a pourtant pas de photographies dans ce livre. Ce sont des blocs de proses poétiques, denses et dysharmoniques reproduisant l’acte photographique. Les textes vont bien au-delà d’une simple …

Lire la suite »

Vincent Lafaille – Il a fallu apprendre à lire dans le noir

Il a fallu apprendre à lire dans le noir Vincent Lafaille

Dans le livre de Vincent Lafaille, intitulé Il a fallu apprendre à lire dans le noir, il est question de mouvement. C’est même de manière crûe qu’il est abordé, sans fioriture et dans son aspect autant physique que politique. Le recueil commence par une adresse à un-e dénomé-e M. Il engage celle et celui qui lisent dans un rapport intime. …

Lire la suite »

Initié par Aurélie Olivier – Lettres aux jeunes poétesses

Lettres aux jeunes poétesses Aurélie Olivier

Dans le numéro 50 de la revue If, Liliane Giraudon répondait aux questions de Michaël Battala. Elle disait au détour d’une question ces mots : « Une vieille poétesse (ma génération) me faisait remarquer que certains de nos amis avaient bien fait de mourir car si « me too » débarquait au rayon poésie, ça risquait de déboulonner des statues. …

Lire la suite »

Rebecca Elson – Devant l’immense

Devant l’immense est un très beau recueil qu’a traduit Sika Fakambi pour les éditions L’arbre de Diane. Il nous fait découvrir la poésie tout en délicatesse de la Canadienne Rebecca Elson. La particularité de cette poète était son métier d’astronome. Morte trop tôt en 1999 à l’âge de 39 ans, elle avait participé à la recherche sur les amas globulaires …

Lire la suite »

Eileen R. Tabios – La vie érotique de l’art

La vie érotique de l'art Eileen R. Tabios)

C’est un étrange livre que publient les éditions Série discrète avec La vie érotique de l’art d’Eileen R. Tabios traduit par Samuel Rochery. Il s’agit en fait d’une section du livre original The Awakening paru en 2013. Cette poète est inconnue en France. Originaire des Philippines, elle vit actuellement en Californie où elle propose une œuvre « exploratoire et protéiforme …

Lire la suite »

Lisa Robertson – Debbie : une épopée

Debbie : une épopée Lisa Robertson

La collection américaine des éditions Joca Seria s’élargit pour devenir nord-américaine. Avec Debbie : une épopée, on peut découvrir la poétesse canadienne Lisa Robertson. Nous avions pu lire d’autres recueils avec Le Temps traduit par Éric Suchère (Editions Nous, 2016) et Cinéma du présent traduit par Pascal Poyet (Théâtre typographique, 2015). Ce livre-ci est traduit par deux autrices, sabrina soyer …

Lire la suite »

Marie de Quatrebarbes – Les vivres

Les vivres Marie de Quatrebarbes

On ne peut pas mentir avec la mort ou la perte. Le temps du deuil est souvent celui d’une profonde sincérité, les larmes en témoignent. Écrire le deuil est un exercice délicat surtout lorsque l’on veut retenir le vivant comme le fait Marie de Quatrebarbes dans Les vivres. Elle écrit comme parlerait un enfant, dans toute sa clarté que l’on …

Lire la suite »

Rupi Kaur – lait et miel

Rupi Kaur, Lait et Miel, illustration

Aujourd’hui véritable succès éditorial et traduite en trente-cinq langues, l’œuvre de la poétesse Canadienne Rupi Kaur s’impose comme l’une des plus inspirantes et sensibles de la première génération des instapoets, ces artistes de la poésie contemporaine qui diffusent principalement leurs textes par le biais des réseaux sociaux. Lait et miel, premier recueil publié en 2015, est une suite de courts …

Lire la suite »

Aurélia Declercq – Rikiki

Rikiki Aurélia Declercq

Rikiki est le titre du premier livre de poésie d’Aurélia Declercq paru aux éditions de l’Attente. Durant ses études à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, cette jeune poétesse mène des réflexions sur la matérialité du langage. Et le moins que l’on puisse remarquer dans ce premier livre est l’originalité de sa langue. Pierre Alféri nous prévient dans la …

Lire la suite »

Vincent Broqua – Photocall

Photocall Vincent Broqua

De Photocall, nouveau livre de Vincent Broqua,  on ne retiendra pas son renouveau de la parole poétique ni cette écriture insaisissable par une lecture dilettante. Ce serait réduire ce projet d’attendrissement à des considérations d’esthète ou d’universitaire. Non, ce que l’on va retenir ici est l’infusion des mots du poète en nous : ces mots qui offrent un nouveau pouvoir …

Lire la suite »

Gôzô Yoshimasu – Draps d’Ishikari

À l’automne 2019, les éditions de l’Ogre avaient publié un texte d’Ariane Jousse intitulé La fabrique du rouge ainsi sous-titré : “un roman un poème une forêt”. Draps d’Ishikari, récit poème fleuve : oui, ce serait possible. 9400 kilomètres séparent le fleuve Ishikari de la traduction du poème Ishikari, publiée à Caen par les éditions Impeccables. Cette chronique voudrait expliquer …

Lire la suite »

A.C. Hello – Koma Kapital

Koma Kapital A.C. Hello couverture

La poésie de A.C Hello frappe avec justesse contre la violence du monde. Son style est explosif et ses phrases hypnotiques sont remplies de mots nerveux. Dans Koma Kapital, elle constate l’état du monde avec une grande lucidité. Celle-ci illumine la lecture malgré sa noirceur. Une femme se réveille du coma et se confronte à la société patriarcale et capitaliste. …

Lire la suite »

Marius Loris Rodionoff – Procès-Verbaux

Procès-Verbaux Marius Loris Rodionoff

Marius Loris avait précédemment produit deux livres de poésie publiés à l’Ateliers de l’agneau. Il revient cette fois-ci dans la collection Al Dante des éditions Les presses du réel sous le nom de Marius Loris Rodionoff. Le livre est d’ailleurs dédicacé à son grand-père Nicolas Rodionoff qui participa à des grèves militaires pour ne pas partir en Algérie. Dans Procès-Verbaux, …

Lire la suite »

Donna Stonecipher – Cité modèle

En exergue de ce recueil de Donna Stonecipher paru aux éditions Joca Seria, il y a cette citation de Le Corbusier « Nous attendons une forme d’urbanisme qui nous libère ». Et ces mots de l’architecte viennent comme un vœu pieux pour inaugurer notre balade en compagnie de la poétesse américaine dans Berlin et d’autres villes. Les récurrences du « …

Lire la suite »

Rim Battal – Les quatrains de l’all inclusive

Rim Battal Jerome Revel

Rim Battal est l’une des nouvelles voix de la poésie francophone, à la fois populaire et exigeante. Son cinquième recueil confirme l’originalité de son écriture. Les Quatrains de l’all Inclusive ont été écrits dans un hôtel en Sardaigne ; L’un de ces hauts-lieux du tourisme de masse où tout est compris pour le voyage et la détente forcée. Et c’est …

Lire la suite »

Sandra Moussempès – Cassandre à bout portant

Cassandre à bout portant Sandra Moussempès couverture

Derrière la couverture rose et le portrait d’une femme sans visage se cache en creux un autoportrait. En effet, Cassandre à bout portant dévoile de façon complexe la poète Sandra Moussempès. Sa poésie se fait jeu de miroir où le féminin se construit en figures tutélaires, entre les post victoriennes et le New-Age cinématographique. Sandra Moussempès entremêle d’étranges images au …

Lire la suite »

Powered by keepvid themefull earn money